Structuration scientifique

MRM est la première équipe du sud de la France en sciences de Gestion et une des premières en France.
Sa structuration scientifique se déploie selon une double logique, par groupes disciplinaires et par axes transversaux.

8 groupes disciplinaires

Ils recouvrent les grandes spécialités des sciences de gestion :

Chaque groupe de recherche est doté d’un responsable qui anime et pilote ses membres. Les groupes sont par nature transversaux aux équipes administratives et aux composantes d’enseignement. Ainsi, les réunions ont lieu alternativement sur l’ensemble des sites, avec un calendrier commun. Les groupes ont pour vocation la production de savoir dans les domaines fondamentaux des sciences de gestion. L’existence de ces huits groupes, tous de taille significative, donne à MRM un statut de laboratoire généraliste dans le domaine des sciences de gestion. Au sein de MBS, ce sont les responsables de département qui font le lien avec les responsables des groupes.

4 Axes transversaux

Ils sont liés à l’historique des composantes fondatrices du laboratoire et de leurs interactions avec l’environnement régional, tant au plan de la recherche académique qu’au niveau socio-économique.
Le laboratoire s’est spécialisé sur ces quatre champs :

Le projet scientifique du laboratoire consiste à décliner les compétences scientifiques développées au sein des groupes fonctionnels, au sein de ces quatre axes transversaux. Notons qu’il n’y a pas pour autant de lien de type « matriciel » entre les champs et les groupes fonctionnels. Les champs ont une vocation plus appliquée par rapport aux groupes qui ont, eux, une vocation plus académique. De plus, tout membre de MRM peut participer (alternativement / simultanément) aux travaux de plusieurs axes transversaux.