Présentation générale du groupe de recherche MRM – Ressources Humaines

Animé depuis le 1er septembre 2015 par Nathalie Commeiras-Professeur des Universités, le groupe de recherche Ressources Humaines existe sur le site montpelliérain sous différentes appellations depuis plus de 20 ans (CREGOR-RH, ORHA et MRM-Ressources Humaines).

Les travaux de recherche sont conçus dans une double perspective. Ils visent à apporter une contribution théorique au champ de la gestion des ressources humaines tout en répondant à une demande managériale et sociétale. A l’image de la discipline, les travaux scientifiques menés dans cette équipe sont variés et se structurent depuis 2016, autour de trois thématiques fédératrices : Santé au travail, Territoires et GRH, Mutations du Travail et de l’Emploi.

La politique scientifique du groupe MRM Ressources Humaines est en phase avec les axes transversaux de MRM et plus spécifiquement l’axe Santé et l’axe Management Responsable et Innovations Durables. Des chercheurs du groupe participent activement aux recherches menées dans ces axes.

Le groupe MRM-RH se réunit une fois par mois, le jeudi après-midi.  Un compte rendu de réunion est diffusé à tous les membres de l’équipe et est déposé sur le site MRM.

Responsables du groupe

Photo NCOMMEIRAS

Directrice du groupe : Nathalie Commeiras
Contact

Directrice adjointe : Sylvie Rascol-Boutard
Contact

  • Axe thématique 1 : Santé au travail

Si ce premier axe s’inscrit dans le prolongement des travaux menés à la fin des années 90 et du début des années 2000 sur les tensions de rôle, facteurs de stress au travail, les perspectives théoriques et les objets d’étude ont été renouvelés. Une attention particulière est portée à la prévention des risques psychosociaux et plus spécifiquement du stress au travail, et plus récemment à la qualité de vie au travail et au bien- être au travail, compte tenu de l’augmentation notable de la pénibilité mentale au travail dans les organisations (cf. les enquêtes de la DARES sur les conditions de travail 2013 et 2016). Une attention est notamment portée aux établissements de santé publics et privés. Différents cadres théoriques sont mobilisés pour appréhender ces phénomènes comme la théorie de la conservation des ressources d’Hobfoll ou encore le modèle de Demerouti et Baker, qui ont une approche renouvelée de la compréhension du mal être au travail, « salutogénique » fondée sur les ressources organisationnelles et les ressources individuelles.

  • Axe thématique 2 : Territoire et GRH Responsable

L’axe thématique Territoires et GRH regroupe des chercheurs qui s’intéressent depuis environ dix ans à l’émergence d’un modèle de GRH étendu au territoire et traversé par la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Ce nouvel espace de la GRH implique de revisiter les cadres interprétatifs, les logiques d’action ainsi que les modèles de gouvernance traditionnels propres à la GRH. Il s’agit donc d’un champ de recherche émergeant pour les sciences de l’entreprise, lesquelles ne se cantonnent pas à l’opposition entre marché et hiérarchie en intégrant les hybridations : partenariats, écosystèmes et plus largement réseaux territoriaux d’organisations. Nous nous attachons à mieux comprendre les mécanismes sous-jacents, les logiques d’actions entre territoire prescrit et territoire construit, entre logiques publiques et privées intégrant de nouveaux acteurs pour des innovations responsables, sociales et partenariales. Plus largement, outre un nouveau positionnement de la GRH, des perspectives pour de nouvelles formes de régulation sont questionnées.

  • Axe thématique Mutations du travail et de l’emploi

L’axe thématique « Mutations du travail et de l’emploi » se penche sur les nouvelles formes d’organisation, appréhendées comme une analyse des formes d’organisations et d’emplois existants et leur évolution. Les compétences et les transformations des métiers, au travers de la question des carrières, de l’employabilité, interrogent sur, par exemple, les carrières des femmes et leur évolution, les compétences du manager hypermoderne, l’enseignant-chercheur manager public. Dans cet axe, l’innovation, la créativité, mais aussi l’identité sont vus comme supports et générateurs de savoirs, participant à l’émergence de nouvelles formes et représentations des organisations. Les pratiques managériales adaptées à ces organisations en constant changement font également partie des préoccupations développées par les chercheurs participant à cet axe : des pratiques ayant du sens, suscitant l’implication, l’engagement. Les objets d’étude sont variés, tels que par exemple les séries télé, vues comme porteuses de modélisations organisationnelles, les formes d’organisation du travail du type co-working, ou encore la reconversion des militaires.

Thèses soutenues

(Liste non exhaustive avant 2014)

2018 : Florence Nande, « Identités multiples d’un salarié, bien-être du travail et performance individuelle au travail», soutenue le 29 novembre 2018, sous la direction de Nathalie Commeiras  (thèse financée par un contrat doctoral de 2015 à 2018) – 2ème Prix de thèse AIRMAP 2019.

2017 : Frederica Silveri, « Peut-on compenser des CT contraignantes ? une analyse à travers le modèle ressources/exigences », sous la direction de Sophie Mignon et Catherine Macombe (thèse financée par une Chaire).

2016 : Benjamin Kakavand, « Corruption at work : a conservation of resources perspectives », soutenue le 1er juillet 2016, sous la direction de Jean-Pierre Neveu.

2015 : Sari Mansour, « Conditions de travail et gestion du stress : le cas du secteur hôtelier » soutenue le 5 décembre 2015 sous la direction de Nathalie Commeiras.

2014 : Saloua Zgoulli, «Employabilité et implication au travail», soutenue le 11 décembre 2014, «  sous la direction de Nathalie Commeiras.

2014 : Audrey Rivière, « Tensions de rôle et stress : quelles stratégies d’ajustement ? Le cas des cadres de santé dans le secteur hospitalier », soutenue le 5 décembre 2014, sous la direction de Nathalie Commeiras et Anne Loubès.

2010 : Irène Georgescu, « Les effets de la pression à l’activité sur les attitudes au travail : une étude dans le milieu hospitalier», soutenue décembre 2010, sous la direction de Gérald Naro et Nathalie Commeiras – Prix de la thèse transversale AFC-FNEGE en 2011.

2007 : Marilyne Bourdil, «La motivation des télévendeurs par les primes d’objectifs :  des effets secondaires sur leur stress, leurs comportements vis-à-vis de la clientèle et des collègues ? », soutenue le 14 décembre 2007, sous la direction de Nathalie Commeiras.

2006 : Marco Caramelli, « Une étude des effets de l’actionnariat salarié dans le contexte de l’entreprise multinationale : une approche attitudinale interculturelle »,  soutenue en décembre 2006, sous la direction d’Alain Briole et Nathalie Commeiras.

HDR soutenue depuis 2014 :

2014 : Anne Loubès, « Les territoires de la GRH », IAE de Montpellier, Université de Montpellier 2, coordinatrice Nathalie Commeiras.

Thèses en cours :

  • Achmet V., Les modalités de gestion de l’absentéisme des infirmiers par les cadres de santé : influence de la relation « LMX » et conséquences sur le présentéisme et la santé, sous la direction de Nathalie Commeiras.
  • Badiata Narcisse, La gestion des risques psychosociaux facteur de bien-être au travail, sous la direction de Sylvie Rascol-Boutard et Laurence Dreyfuss.
  • Belmeoti K., Le transfert des compétences individuelles entre les générations : identification de conditions de succès, sous la direction de Nathalie Commeiras et Sylvie Rascol-Boutard.
  • Bouchet S., Co-working et bien-être au travail, sous la direction de Anne Loubès et Nathalie Commeiras.
  • CRESPO Anne-Valérie, Les dialogues interentreprises au sein des collectifs RSE
  • en territoire : vers une innovation responsable?, sous la direction d’Anne Loubès.
  • CSANYI-VIRAG Véronique, « L’inclusion des personnes en situation de handicap en PME : une approche entrepreneuriale par l’innovation managériale et organisationnelle? », sous la direction de Marion Polge.
  • KHIBRI Abdessam, Le décideur humain et l’intelligence artificielle dans la prise de décision en organisation, sous la direction de Sylvie Rascol-Boutard et Estelle Pellegrin.
  • D., La prise en compte des processus identitaires en situation de transition professionnelle : le cas typique de la reconversion des militaires, sous la direction d’Anne Loubès.
  • NAVARRO Corinne, Le bien commun comme médiateur d’apprentissage : le cas de la décision collective chez les citoyens entreprenants, sous la direction de Marion Polge.

Chercheurs permanents :

ANDIAPPAN Meena, Directeur de Recherche, Montpellier Business School

AUTCHARAPORN Somsing, Maître de Conférences, Université de Montpellier

BOURDIL Maryline, Directeur de Recherche, Montpellier Business School

COMMEIRAS Nathalie, Professeur des Universités, Université de Montpellier

DUFOUR Lucas, Directeur de Recherche, Montpellier Business School

FABRE Claude, Maître de Conférences, Université de Montpellier

LOOSE Florence, Maître de Conférences, Université de Montpellier

LOUBES Anne, Professeur des Universités, Université de Montpellier

LOUP Pierre, Maître de Conférences, Université de Montpellier

MUKERJEE NATH Jinia, Directeur de Recherche, Montpellier Business School

NANDE Florence, Docteur en Sciences de Gestion – ATER, Université de Montpellier

RASCOL-BOUTARD Sylvie, Maître de Conférences/HDR, Université de Montpellier

TAHRI Najoua, Maître de Conférences, Université de Montpellier

Chercheurs Associés :

NOGUERA Florence, Professeur des Universités, Université Montpellier 3

PLANE Jean-Michel, Professeur des Universités, Université Montpellier 3

POLGE Marion, Maître de Conférences/HDR, Université Montpellier – groupe entrepreneuriat

BORIES AZEAU Isabelle, Maître de Conférences, Université Montpellier – groupe entrepreneuriat

RIVIERE Audrey, Maître de Conférences, Université d’Aix-Marseille

ZGOULLI Saloua, Docteur en Sciences de Gestion, Ancienne doctorante UM

DUPLAA HEME Céline, Doctorante, Université Perpignan (co-dirigée par S. Rascol Boutard)

FLORES Laura, Doctorante, Université Montpellier 3 (co-dirigée par A. Loubès)

Doctorants :

ACHMET Véronique (direction de thèse : N. Commeiras)

BADIATA Narcisse (direction de thèse : S. Rascol-Boutard et L. Dreyfuss)

BELMOEITI Kenza (direction de thèse : N. Commeiras et S. Rascol-Boutard)

BOUCHET Stéphanie (direction de thèse : A. Loubès et N. Commeiras)

CRESPO Anne-Valérie (direction de thèse : A. Loubès)

CSANYI-VIRAG Véronique (direction de thèse : M. Polge)

KHIBRI  Abdessam (direction de thèse : S. Rascol-Boutard et et E. Pellegrin)

LECERF Dominique (direction de thèse : A. Loubès)

NAVARRO Corinne (direction de thèse : M. Polge)

  • Prix de la meilleure communication AIM 2019: Pierre Loup et Johanna Habib : «Quand l’adoption d’une application perçue comme anodine engage une transformation profonde du système de santé : le cas de Doctolib».
  • 2ème Prix de Thèse AIRMAP 2019 : Florence Nande, « Identités multiples d’un salarié, bien-être du travail et performance individuelle au travail», soutenue le 29 novembre 2018, sous la direction de Nathalie Commeiras .
  • Organisation de la Journée de recherche du GRT/AGRH Santé et Sécurité au Travail, Les Métiers des soins et de la protection, 14 juin 2018
  • Ouvrage labellisé par le collège de labellisation de la FNEGE: Bories-Azeau I., Defélix C., Loubès A., Uzan O. (coord.), (2015), Ressources humaines, RSE et territoires – Défis théoriques, réalisations pratiques, Vuibert, Collection AGRH.
  • Depuis 2015, 8 chapitres d’ouvrages collectifs écrits par des membres de l’équipe (S. Rascol-Boutard, A. Rivière, A. Loubès, N. Commeiras, I. Bories-Azeau), labellisés par le collège labellisation de la FNEGE.