MRM-Management Stratégique

Le groupe de recherche MRM-Management Stratégique est dirigé par Anne-Sophie Fernandez (Maître de conférences HDR à l’institut Montpellier Management, Université de Montpellier) et Paul Chiambaretto (Professeur Associé HDR à Montpellier Business School et chercheur associé à l’école Polytechnique). Les recherches menées au sein du groupe portent sur trois thématiques : les stratégies de coopétition et d’alliances, les stratégies d’innovation, les stratégies de gestion de l’environnement.

Responsable : Paul Chiambaretto (Professeur Associé HDR à Montpellier Business School et chercheur associé à l’école Polytechnique)

Le sous-groupe « Stratégies de coopétition et d’alliances » réunit les chercheurs qui s’intéressent aux stratégies inter-organisationnelles, qu’elles soient entre concurrents (coopétition) ou avec d’autres partenaires (alliances stratégiques entre non-concurrents).

En effet, une part croissante des activités des entreprises se réalisent en coopération avec d’autres organisations, parfois concurrentes. Les enjeux stratégiques et managériaux de ces stratégies de coopétition et d’alliances demeurent imparfaitement compris. Les travaux de ce sous-groupe s’attachent à comprendre à la fois les déterminants de ces stratégies de coopétition et d’alliances, leurs différentes expressions, les formes de management associées, ainsi que leur performance.

Ces travaux de recherche portent tant sur des secteurs d’activités technologiques (aérospatial, transport aérien, pharmacie, informatique, etc.) que sur des secteurs plus traditionnels (tourisme, immobilier, etc.). Très présents dans les congrès internationaux (SMS, EURAM, AOM) et nationaux (AIMS, ATLAS-AFMI), les membres du sous-groupe publient régulièrement dans des revues internationales telles que Research Policy, Long Range Planning, British Journal of Management, Industrial Marketing Management, etc. Ils ont par ailleurs contribué à la publication d’ouvrages de référence récents comme le Routledge Companion to Coopetition Strategies (ed. Routledge) ou L’Alliance Manager en action (ed. EMS).

Responsables : Marc Robert (Professeur Associé à Montpellier Business School) & Pierre Roy (Maître de conférences à l’institut Montpellier Management, Université de Montpellier)

Les recherches réalisées au sein de ce thème interpellent des stratégies d’innovation menées par différents profils d’organisations : grandes entreprises, PME, associations, etc. La dimension innovante peut porter sur plusieurs aspects tels que l’introduction d’un nouveau business model, les pratiques et outils de management, l’impact sur le marché et la concurrence, de nouveaux enjeux (innovation verte par exemple) ou le résultat de l’innovation (nouveau produit ou service, nouvelle technologie telle que l’IA). Les méthodes de recherche utilisées sont principalement de nature qualitative et les secteurs investigués sont variés : ONG, cinéma, textile, architecture, banque, hôtellerie, grande distribution, etc.

Deux sous-thèmes sont en particulier explorés par les membres de l’équipe constituée d’enseignants-chercheurs permanents et de leurs doctorants. Premièrement, l’innovation managériale fait l’objet de recherches approfondies afin d’en comprendre les déterminants, les modalités et les implications pour les organisations. Deuxièmement, l’équipe s’attache à étudier des stratégies innovantes menées au sein des industries culturelles et créatives.

Responsable : Maya Leroy (Enseignant-Chercheur à AgroParisTech)

Les travaux de recherche de l’équipe MSE s’intéressent aux capacités stratégiques pour améliorer la gestion de l’environnement. Cette approche donne une place centrale à la notion de résultat environnemental, ainsi qu’aux relations de pouvoir, aux alliances, aux contestations ou aux dispositifs en jeux qui empêchent ou favorisent sa formation, dans des contextes organisationnels variés à l’interface entre entreprises, institutions publiques, ONG. Ces recherches s’intéressent en particulier à (i) identifier les formes de management stratégique environnemental mises en œuvre aussi bien dans les entreprises que dans les dispositifs de gestion territorialisés, (ii) analyser et/ou appuyer la conception des stratégies des acteurs spécialisés dans la gestion de l’environnement, (iii) développer de nouvelles formes d’évaluation, théoriques et pratiques, de la performance écologique des dispositifs de gestion et des politiques qui y sont associées, (iv) développer des innovations théoriques et pratiques dans le champ des comptabilités pour équiper la prise en charge inter-organisationnelle des systèmes écologiques, (v) développer la recherche en prospective environnementale, visant à concevoir et analyser les formes de mobilisation stratégique du futur à long terme, pour l’action environnementale. Elles s’appuient largement sur les méthodes de socio-anthropologie et diverses formes de recherche-intervention.

Enfin, le groupe MRM-Management Stratégique souhaite développer ses travaux de recherche en management stratégique des supply chains. L’objectif est de comprendre les relations de coopération dans les chaînes logistique, leurs déterminants, leurs modalités et leurs implications. Il s’agit également d’étudier l’intégration du big data et de la digitalisation dans les stratégies des organisations. En parallèle, l’impact du digital sur la performance des organisations demeure un axe central dans les recherches du groupe. Une attention particulière est portée à ces questions dans les pays émergents.

Pour l’instant nous n’avons pas de responsable pour ce thème car les recherches sont essentiellement menées par les chercheurs étrangers de MBS.

Responsables du groupe

Anne-Sophie Fernandez
Contact

Paul Chiambaretto
Contact